UNIKIN deux morts, l’ACAJ condamne l’emploi des armes à feux par la police.

Un calme précaire est revenu au campus de Kinshasa après les échauffourées entre les étudiants.

L’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice se dit préoccuper par la répression brutale ee la manifestation des étudiants de l’UNIKIN par la police.

Dans un communiqué rendu public, cette structure condamne l’emploi des armes létales et la mort de deux étudiants. Elle condamne les actes d’atteinte à l’intégrité physique et d’extorsion de plusieurs effets des étudiants commis par certains policiers.

L’ACAJ demande au gouvernement de retirer tous les policiers positionnés actuellement sur le site de la colline inspirée, de faire mener une enquête judiciaire crédible pour identifier les auteurs de ces faits graves, faire soigner tous les étudiants blessés et reprendre les négociations avec les enseignants en grève.

Les étudiants déplorent l’année élastique et la régularisation de la situation de paie des professeurs.

Hyacinthe KIMBAFU de L2 math – info et Rodrigue ELIWO de G3 biologie sont les deux étudiants morts.

Be the first to comment on "UNIKIN deux morts, l’ACAJ condamne l’emploi des armes à feux par la police."

Leave a comment

Your email address will not be published.


*